L’équipe pastorale

Couple Pastoral Stagiaire Michael et Noémie LAILLIER

Quelques mots de témoignage

N’ayant aucun arrière-plan religieux, né dans une famille « Athée » c’est à l’âge de 15 ans que je suis entré pour la première fois dans une église évangélique. Mais plusieurs années auparavant j avais fait une expérience avec ce que j’appelais à ce moment là, « le livre magique ».

Etant très colérique, il m’arrivait d’entrer dans de fortes crises et ne plus rien contrôler. Lors d’une de ces crises, alors que ma grand-mère avait laissé sa bible chez mes parents, j’ai saisi celle-ci. Alors que les larmes coulaient de mes yeux, je me suis mis à lire ce livre. Tout de suite, de manière miraculeuse, un calme que je n’avais jamais expérimenté a pris place en moi.

La présence de Dieu

C’est donc bien des années plus tard que je suis entré dans une église pour l’enterrement de ma grand-mère. C’était en Mai 1993. Nous avons continué à venir à l’église avec mes parents et c’est lors d’un camp de jeunesse en Août de la même année que j’ai donné mon cœur à Jésus et fait l’expérience de la nouvelle naissance. Je fus baptisé du St Esprit en Novembre 1993 et baptisé d’eau en Mai 1994.

Les années ont passé et le Seigneur a permis que je rencontre celle qui partage ma vie au quotidien, Noémie. Nous nous sommes mariés en 2000 et de cette union sont nés trois enfants: Ruben, Sarah et Camille.

Originaires des ARDENNES, nous avons passé 3 années dans les VOSGES avant que le Seigneur nous conduise en ALSACE.

 

Sans titre
Pasteur Jean-Marc GODEL, son épouse Isabelle.
Isabelle et Jean-Marc sont tous deux nés à Saint-Dié où ils ont suivi leurs études. En 1982, ils se sont mariés et de cette union sont nés deux garçons : Julien et Samuel. En 1984, ils se sont convertis à l’église évangélique de Saint-Dié au travers du ministère du pasteur Claude Huot. Jean-Marc a servi l’église dans les réunions de prière, dans la jeunesse avant de répondre à l’appel de Dieu pour le ministère. En 1991, ils sont allés à Epinal pour leur premier poste pastoral. Puis, en 1997, ce fut le départ pour Strasbourg et ses annexes (Wasselonne et Benfeld). C’est en juillet 2001 qu’ils se sont orientés vers Sarre-Union jusqu’à leur retour, en février 2009, dans leur ville natale. Depuis ils servent Dieu entourés de toute une équipe avec le désir de voir un grand nombre d’âmes sauvées.